fond clinique pasteur esthétique

Rhinoplastie ethnique en Tunisie

chirurgie visage tunisie
rhinoplastie ethnique
Rhinoplastie ethnique  A quoi est-elle différente 

Rhinoplastie ethnique : A quoi est-elle différente ?

L’intervention chirurgicale du nez, connue par la rhinoplastie, est l’une des interventions les plus pratiquées. En effet, il y a quelques temps, l’opération chirurgicale la plus fréquente était la rhinoplastie standard, celle qui a pour mission de remodeler le nez selon des normes bien précises communes à toutes les personnes. Mais, aujourd’hui, il existe également la rhinoplastie ethnique qui a pour but d’embellir le nez africain et le raffiner, sans effacer les origines de la personne, bien évidemment. Il s’agit d’une petite modification au niveau de la structure globale du nez.

En quoi consiste la rhinoplastie ethnique ?

Les personnes qui choisissent la rhinoplastie ethnique veulent corriger les défauts qui apparaissent au niveau de leur nez.
Dans la plupart des cas, lorsqu’un nez est ethnique, il a une extrême largeur au niveau de la face et il est petit de profil. Cette forme disproportionnée est due de certaines différences anatomiques, suite à une insuffisance de développement des parties osseuses et cartilagineuses du nez.
De face, le nez ethnique se caractérise par une largeur excessive avec une arête large et aplatie, une pointe épatée, une base élargie avec des narines trop grosses.
De profil, le nez ethnique manque de hauteur avec une arête basse et une pointe aplatie.
Généralement, les personnes qui optent pour cette intervention sont d’origine africaine, souhaitant corriger les défauts qui sont visibles au niveau de leur nez et diminuer la taille des narines. Quant aux personnes d’origine asiatique souhaitent élever l’arête nasale et réduire la taille des ailes.

Les méthodes opératoires

La méthode opératoire est presque identique à celle de la rhinoplastie standard mais elle est adaptée aux particularités morphologiques de la personne.
Chaque méthode a ses spécificités, et selon le cas du patient et la morphologie de son nez, le chirurgien choisit la méthode convenable.
La greffe de cartilage qui a pour but d’augmenter la projection de la pointe du nez et combler le creux qui se trouve au niveau de l’arête nasale. En effet, les greffes facilitent le soutien et la projection de la pointe du nez si l’arête nasale est haute.
La pose d’un implant nasal permet de corriger l’arête nasale aplatie et lever la pointe du nez. Cette pratique concerne essentiellement les patients qui présentent une peau épaisse.
La plastie narinaire a pour mission de diminuer les narines larges. En effet, cette méthode concerne les narines qui sont dilatées et larges. La plastie sert à supprimer la peau et le tissu mou sous-jacent qui se trouve en excès.
La suture des cartilages est une technique qui sert à faciliter la réduction de la pointe du nez. Pour cette méthode, quelques sutures suffisent pour pincer les cartilages et diminuer la largeur de la pointe du nez.
Quant aux résections d’os et de cartilage, leur mission, c’est d’affiner la composition de l’arête et de la pointe du nez.