fond clinique pasteur esthétique

Effet de l’augmentation mammaire sur la grossesse

Chirurgie des seins Tunisie
augmentation mammaire par prothèses
Effet de l’augmentation mammaire sur la grossesse

Après une grossesse

Après l’accouchement, un laps de temps déterminé par six mois voire un an est à respecter avant de se lancer pour une chirurgie esthétique, notamment une augmentation mammaire. C’est le temps nécessaire pour que le corps et la poitrine principalement, se remettent d’une façon adaptée de cet événement énorme. En revanche, la poitrine doit retrouver son volume normal et la forme la plus proche de son aspect d’origine afin d’éviter toute imprégnation hormonale.
La qualité du résultat dépend essentiellement de la qualité des tissus, de leur rétractation et de la reprise de volume des seins durant la grossesse et l’allaitement.

Avant la grossesse

Si la patiente envisage une grossesse, il est confirmé que la pose des implants pour une augmentation mammaire ne présente aucune contre-indication par rapport à une grossesse ultérieure. Elle se déroulera favorablement et en toute sécurité.
Si on parle du port des prothèses avant une grossesse, il est conseillé de respecter une période de 1 an après l’intervention chirurgicale pour débuter une grossesse. De ce fait, dans certains cas, quand la patiente planifie la grossesse dans un délai très proche, les mois à venir disant, le chirurgien lui propose généralement de prioriser la grossesse et d’envisager l’augmentation mammaire après pour une simple raison robuste : le faite de ne plus avoir le besoin d’ajuster les prothèses après puisque la grossesse ainsi que la montée du lait modifient la taille de la poitrine.
Si la grossesse est préférée dans plus de 6 mois, la pose d’implants peut être validée dans l’immédiat surtout si la patiente est gênée de l’idée d’attendre et a un besoin psychologique urgent. (En cas d’hypertrophie majeure).

Est-il possible d’allaiter son bébé quand on porte des implants ?

Tout à fait, il est possible d’allaiter après une augmentation mammaire par prothèses . En effet, les prothèses sont toujours situées derrière la glande mammaire (derrière le muscle pectoral). De ce fait, quelle que soient la technique et le type de cicatrice un allaitement est possible.
Cependant, il est indispensable d’informer le chirurgien plasticien d’un projet de grossesse et d’allaitement pour qu’il évite toute cicatrice au niveau de l’aréole .Dans un tel cas, l’idéal est de pratiquer une incision axillaire (dans l’aisselle) ou sous mammaire (dans le pli sous le sein).

Une fuite de silicone peut-elle nuire au fœtus lors de la grossesse ?

La rupture de la prothèse et donc la fuite de silicone dans l’organisme reste vraiment rare et ne nuirait en théorie pas au bébé.